CNES Jeunes
Français English




Envoyer à un ami Imprimer

Lancement réussi des satellites Pléiades et Elisa

17 décembre 2011

Le 2e décollage de la fusée russe Soyouz depuis la Guyane est encore un succès avec la mise en orbite réussie, ce samedi 17 décembre (UTC), des satellites Pléiades, Elisa et SSOT.

3h26 de mission pour Soyouz

Décollage de la fusée Soyouz depuis le centre spatial guyanais ce samedi 17 décembre 2011. Crédits : ESA/CNES/Arianespace/Optique vidéo du CSG.

Décollage de la fusée Soyouz depuis le centre spatial guyanais ce samedi 17 décembre 2011. Crédits : ESA/CNES/Arianespace/Optique vidéo du CSG.

La fusée Soyouz s’est arrachée du sol du centre spatial guyanais comme prévu ce samedi 17 décembre à 0h03 (UTC) soit 3h03 (heure de Paris).

Le dernier étage Fregat de la fusée a amené le satellite Pléiades à environ 694 km d’altitude, 55 min après le décollage. Les 4 petits satellites Elisa ont été libérés à environ 700 km d’altitude, 59 min après le décollage et enfin après une ultime manœuvre en orbite, le satellite SSOT s’est séparé de l’étage Fregat, 3h26 après le décollage à environ 610 km d’altitude.

Les centres de contrôle de Pléiades et ELISA, situés au CNES à Toulouse, ont ensuite mis en route les satellites et se sont assuré de leur bon état de marche. Pléiades devrait fournir une nouvelle génération d’images haute résolution de la Terre à des fins civiles et militaires. Les 4 petits satellites du programme militaire ELISA doivent, quant à eux, permettre la mise au point des futures missions de surveillance des radars au sol depuis l’espace. SSOT est un satellite de surveillance militaire chilien.



Séquence de vol de la fusée Soyouz depuis le centre spatial guyanais pour la mise en orbite des satellites Pléiades, Elisa et SSOT. Crédits : Arianespace.

Séquence de vol de la fusée Soyouz depuis le centre spatial guyanais pour la mise en orbite des satellites Pléiades, Elisa et SSOT. Crédits : Arianespace.

Haut de la page