CNES Jeunes
Français English
Envoyer à un ami Imprimer

Feu vert pour le lancement d'Argos-4

10 octobre 2008

Le CNES et ses partenaires viennent de prendre la décision d’améliorer le système mondial de localisation et de collecte de données par satellites Argos. Environ 18 000 balises sont à ce jour actives à travers la planète.

Des télécommunications plus performantes

Avec le système Argos, le CNES assure une mission mondiale de localisation de balises et de collecte de données pour l’étude et la protection de l'environnement en coopération avec la NOAA* et plus récemment, avec Eumetsat** et l’agence spatiale indienne ISRO.
Satellite NPOESS de la NOAA. Crédits : NOAA.

Satellite NPOESS de la NOAA. Crédits : NOAA.

Seulement voilà, les technologies évoluant sans cesse, il faut désormais une nouvelle génération d’instruments pour améliorer le dispositif. C’est pourquoi le CNES et la NOAA ont pris récemment la décision de concevoir et développer la mission Argos-4.
Balise Argos placée sur le dos d'un faucon pèlerin. Crédits : CNES.

Balise Argos placée sur le dos d'un faucon pèlerin. Crédits : CNES.

L'objectif d’Argos-4 est d'assurer la continuité des missions Argos-2 et Argos-3, mais aussi d’améliorer significativement la capacité de télécommunication du système et la souplesse d’utilisation des balises. Argos-4 devrait être embarqué sur les satellites NPOESS C1 et C2 de la NOAA.

Des applications variées

Balise Argonautica sur le pont d'un voilier. Crédits : CNES.

Balise Argonautica sur le pont d'un voilier. Crédits : CNES.

Le CNES est l’architecte système et le maître d'ouvrage du développement des composantes sol et bord. La réalisation des équipements embarqués a été confiée à la société Thalès Systèmes Aéroportés. La société CLS, par délégation du CNES, est l’opérateur du système Argos et en assure l'exploitation.

Le CNES maintient toutefois une équipe d’expertise et de suivi en orbite des instruments pour assumer sa responsabilité vis-à-vis de la NOAA.



Argos en vidéo avec Antoine Monsaingeon, CLS (réalisée à l'occasion des 50 ans d'aventure spatiale). Crédits : CNES.

Environ 18 000 balises Argos sont à ce jour actives à travers le monde pour des applications aussi variées que : la localisation de bouées, de bateaux de pêche, d’animaux ; la collecte de données environnementales comme les profils de température de l’océan, le niveau d’un fleuve ou le rythme cardiaque d’un animal ; l’observation des océans par la mesure des courants océaniques, la température et la couleur de l’eau.
Tortue Ovalie équipée d'une balise Argos. Crédits : CNES.

Tortue Ovalie équipée d'une balise Argos. Crédits : CNES.

Une partie faible de la capacité système est allouée à des applications non environnementales en liaison avec la sécurité des hommes et du territoire, la surveillance du respect des lois et les activités humanitaires.

Du point de vue thématique, la plupart de ces applications relèvent des domaines de la météorologie, de la climatologie et du développement durable.

 

 

* NOAA : National Oceanic and Atmospheric Administration, organisation météorologique américaine.
**Eumetsat : European Organisation for the Exploitation of Meteorological Satellites, organisation météorologique européenne.

Haut de la page