CNES Jeunes
Français English
Envoyer à un ami Imprimer

ATHENA-FIDUS

Un satellite à très haut débit pour l'armée et la Sécurité Civile

Athéna-Fidus (Access on THeatres for EuropeaN Allied forces nations-French Italian Dual Use Satellite) est un satellite civilo-militaire développé par la France et l’Italie, afin d’offrir des services de télécommunications haut débit aux armées et aux services de la Sécurité Civile français et italiens.


Le 6 février 2014, le satellite franco-italien Athéna-Fidus s’est envolé de la base de Kourou (Guyane) pour se placer en orbite géostationnaire, à 36 000 km d'altitude au-dessus de l'océan Indien. Sa mission ? Offrir des moyens de télécommunications à très haut débit aux armées françaises et italiennes, mais aussi aux services de sécurité civile des deux pays. Grâce à Athéna-Fidus, les états-majors des armées françaises et italiennes peuvent organiser des visioconférences, établir des diagnostics médicaux à distance, ou encore réceptionner des images acquises par des drones. Des capacités qui bénéficient également aux services de sécurité civile française et italienne, en aidant par exemple les pompiers à gérer les situations de crise. Pour s’acquitter de sa mission, Athéna-Fidus dispose de 14 antennes émettant sur une fréquence appelée « Ka gouvernementale », permettant des transmissions haut débit cryptées. Une configuration qui autorise la transmission de quelques 3 gigabits de données par seconde.

 

 

Athéna-Fidus a été développé conjointement par le CNES et l'Agence spatiale italienne (ASI), en collaboration avec la Direction Générale de l'Armement (DGA) et le Secrétariat général pour la Défense italienne (Segredifesa). Quant à la maîtrise d'œuvre du satellite, elle a été confiée à Thales Alenia Space.

 Mise à jour : Février 2015

ATHENA-FIDUS
Date de lancement
6 février 2014
Domaine d'étude
Satellite de télécommunications gouvernementales issu d'une coopération CNES/ASI dédié à la mise en place de services de télécommunications haut débit par satellites pour les forces militaires et les services de sécurité civile français et italiens
Instruments Principalement des transpondeurs bande Ka
Position Orbite géostationnaire à 35 790 km d'altitude
Durée de vie nominale
15 ans
Masse du satellite
3 080 kg


Haut de la page