CNES Jeunes
Français English
Envoyer à un ami Imprimer

Les ballons stratosphériques

Un outil souple au service de la communauté scientifique

La stratosphère est inaccessible aux satellites et traversée trop rapidement par les fusées-sonde. Les ballons, ou aérostats selon la terminologie scientifique, peuvent évoluer durablement dans cette couche dite « moyenne » de l’atmosphère, s’étendant entre 12 et 45 km d’altitude.

Dès lors, le ballon occupe une place unique parmi les outils de la recherche scientifique, ce qui explique l’intérêt que le CNES a toujours porté à l’activité ballons.
Historiquement, les ballons sont utilisés pour l’étude de l’atmosphère et l’astronomie. Le développement des activités spatiales a permis d’en élargir le champ d’application. En effet, de nombreux vols de ballons ont aujourd’hui une finalité technologique. Ils testent par exemple des instruments destinés à être embarqués à bord de satellites.
Campagne ballons Théséo à Kiruna (Suède) en 1999 ; crédits CNES/P.Le Doaré

Campagne ballons Théséo à Kiruna (Suède) en 1999 ; crédits CNES/P.Le Doaré

Depuis 40 ans, le CNES développe l’activité ballons la plus importante du monde, après celle des Etats-Unis. Ses compétences en matière de conception, fabrication, lâcher et exploitation d’aérostats, sont mondialement reconnues.



A l’écoute des besoins les plus variés de la communauté scientifique, le CNES s’attache à démontrer que les atouts et le potentiel d’innovation des aérostats n’ont jamais été aussi riches qu’aujourd’hui.

En effet, les ballons offrent une technologie économique, rapidement opérationnelle, polyvalente et, surtout, sécurisée et écologique.
Ballons stratosphériques
Origine Initiative du CNRS et du CNES pour répondre à des besoins en astronomie et étude de l’atmosphère
Objectifs Objectifs scientifiques (astronomie, étude de l’atmosphère et de l’environnement) ou technologiques
1er vol 24 mai 1972
Demandeurs de vols ballons Scientifiques ou industriels


Mise à jour :  Août 2011.

actualité

Vol_PSC-15_0272_155.png

Mission réussie pour les 19 ballons de Concordiasi

11 Janvier 2011

Entre septembre et octobre 2010, 19 ballons stratosphériques conçus par le CNES ont été lâchés dans le tourbillon polaire Antarctique. Les données récoltées lors de la campagne Concordiasi sont très prometteuses.

P29861-copie2_155.png

Les ballons du CNES vont sonder l’Antarctique

20 Août 2010

Les équipes sont sur place depuis mi-août. La campagne Concordiasi devrait permettre de mieux comprendre le climat de l'Antarctique et la destruction du trou d'ozone en cette région du globe. 1er lâcher le 4 septembre.

accueil_155.png

La campagne ballons continue à Kiruna

10 Mai 2010

Les vols scientifiques se sont achevés le 29 avril à Kiruna mais les lâchers continuent dans le nord de la Suède pour améliorer les ballons du CNES.

accueil_155.png

Kiruna 2010 : début de la campagne ballons le 1er avril

31 Mars 2010

Une douzaine de lâchés sont prévus cette année en Suède pour collecter des données scientifiques sur la stratosphère mais aussi améliorer les ballons du CNES.

Haut de la page