CNES Jeunes
Français English
Envoyer à un ami Imprimer

SPOT

La Terre vue du ciel

Observer la planète est un vieux rêve… Au milieu du XIXe siècle, le photographe français Félix Tournachon, plus connu sous le nom de Nadar, utilisait un ballon pour réaliser les premières photographies de la Terre vue du ciel. L’apparition du satellite artificiel en 1957, puis du satellite américain Landsat spécialement dédié à l’observation de la Terre en 1972, a révolutionné notre regard sur la planète, permettant d’embrasser de très grandes surfaces d'un seul coup d’œil.

SPOT (Satellite Pour l’Observation de la Terre) est un système d’imagerie optique spatiale à haute résolution. Ce programme s’insère dans la politique d’observation de la Terre du CNES. Depuis 1986, les satellites de la filière SPOT scrutent notre planète et fournissent des images d’une qualité remarquable.

Les performances des satellites SPOT en font le satellite civil le plus performant de sa génération. Malgré une concurrence accrue, les données SPOT constituent ainsi la première référence mondiale dans le domaine de l’imagerie satellitaire.

Satellites SPOT
(Satellite Pour l'Observation de la Terre)
Initiateur CNES
Origine Etudes sur un système d’observation de la Terre menées par le CNES dans les années 1997
Statut Spot 4 et Spot 5 en cours d'exploitation
Participants CNES, SSTC (Services fédéraux des affaires scientifiques, techniques et culturelles belges), Swedish space Corporation (agence spatiale suédoise)
Objectifs Explorer les ressources terrestres, détecter et prévoir les phénomènes liés à la climatologie, à l’océanographie, surveiller les activités et phénomènes naturels.
Principales missions

SPOT 1 - 1986 / 2003
SPOT 2 - 1990 / 2009
SPOT 3 - 1993 / 1996
SPOT 4 - 1998
SPOT 5 - 2002
SPOT 6 - septembre 2012
SPOT 7 - janvier 2014



Mise à jour : Août 2011.

actualité

fukushima_155.png

SPOT : 25 ans de carrière, 25 millions d'images

01 Avril 2011

Au cours de leur carrière, 3 générations de satellites SPOT se sont succédées, offrant aux utilisateurs une vision de plus en plus précise et complète de la Terre.

Haut de la page